Chut ! Je lis un livre !

Et si on pensait à rallumer les étoiles ?

Aujourd’hui j’ai hésité à vous écrire un C’est lundi, que lisez vous ? Mais j’ai finalement opté pour une revue tout simplement du dernier roman de Virginie Grimaldi que j’ai dévoré.

Virginie Grimaldi est une auteure que j’aime beaucoup. J’ai d’ailleurs lu presque tous ces livres, et je les ai d’ailleurs presque tous aimés (un seul m’a laissé sur ma faim). Et ici encore j’ai adoré :

Il est grand temps de rallumer les étoiles.

Ce que j’aime dans les romans de Virginie Grimaldi c’est qu’il y a toujours un petit quelque chose qui nous rappelle un de ses romans précédents. Ce détail est souvent un personnage. Et c’est encore une fois le cas ici. J’ai beaucoup apprécié retrouver des personnages d’un roman qui m’avait vraiment bien plut (Tu comprendras quand tu seras plus grande, si je me souviens bien). Comme toujours, ces personnages qu’on prend plaisir à retrouver ne sont pas les personnages principaux, mais mettent un peu de piquant à l’histoire.

En plus cela permets d’avoir en quelque sorte une petite suite à l’histoire précédente. C’est bien vu ! J’adore l’idée de la continuité entre les romans.

Il est grand temps de rallumer les étoiles - Virginie Grimaldi
Crédit photo : Hachette.fr

Ce que j’ai aimé dans ce roman ?

Je ne dirais pas tout, parce que certains moments m’ont laissé un peu sur ma faim. Mais je dois bien avouer que beaucoup, beaucoup de choses m’ont plu.

L’histoire principale est vraiment très touchante. L’histoire de la personnage principale qu’on apprend à apprécier au fil de l’histoire l’est également. Au fil des chapitres on en apprend un peu plus sur les raisons qui l’ont poussé à se séparer de son époux, puis à oser ce qu’elle a osé entreprendre avec ses filles … Je ne vais pas en dire plus sinon je vais vous dévoiler des éléments intéressants à découvrir par soi-même. Mais franchement c’était très agréable.

Une aventure qui fait rêver.

Le titre du roman prend tout son sens au fur et à mesure que les chapitres passent. Et j’ai trouvé cela intéressant. Toute l’histoire tourne autour d’une famille qui a besoin de se reconstruire, d’apprendre à se reconnaître. Et j’ai trouvé cela bien mignon.

Oui voilà un terme qui caractérise bien mon impression sur cette histoire : c’est mignon.

Et tout au long de ce roman on voyage avec les personnages dans des lieux qui font rêver. Mais je vous avoue que je ne me suis pas vraiment concentré sur les paysages.

Se recentrer sur son principal intérêt

Si je ne devais résumer toute l’histoire de ce roman en une seule phrase ce serait : N’oubliez pas de rallumer les étoiles. Comme quoi le titre est bien pensé.

Trop souvent dans notre société on se laisse déborder par le boulot, par nos proches et/ou par des tâches plus ou moins importantes. Jusqu’à en oublier parfois notre principal intérêt. Cela peut être nous-même, nos enfants, notre chéri.e, quand on en a, nos proches, un loisir, notre boulot … Il y a tellement de choses qui peuvent être notre principal, mais tellement d’autres choses aussi pour nous le faire oublier.

L’organisation des chapitres

Je n’avais jusque-là jamais lu de romans où il y avait trois personnages narrateurs. Deux oui, mais jamais trois et j’ai trouvé cela intéressant. Au début c’est un peu déroutant si on n’y prête pas attention, on se demande pourquoi telle personnage irai faire ça, puis on remarque l’astuce et ahhhh !

J’ai beaucoup aimé ce jeu des personnages, comme une sorte de journal où chacune s’exprime à son tour. Ce qui nous permet alors d’avoir plusieurs points de vue de l’histoire et donc plus d’informations mine de rien.

C’était vraiment agréable.

Il est grand temps de rallumer les étoiles - Virginie Grimaldi
Crédit photo : Fnac.com

Ce que je n’ai pas aimé dans ce roman ?

Ironiquement, je n’ai pas aimé une partie de la mise en scène de l’histoire, si on peut dire ça ici.  Mais mine de rien j’en suis bien contente, parce que cela m’a fait d’autant plus apprécier la fin.

Je m’explique.

Tout au long de l’histoire, on en apprend davantage sur le père des deux pépettes. Pourquoi leur mère n’est plus avec lui … Et je vous avoue que je ne m’attendais pas à cette raison. Comme une de petites mettait la mère en tord, en reprenant ce que lui disait son père, je pensais naïvement ce qui était écrit. Mais non c’est bien plus profond que cela. Et ça m’a mit une petite claque quand je m’en suis rendue compte. C’est un peu comme dans la vraie vie. On ne voit que ce que l’on veux bien nous laisser voir.

Bref, si je n’avais pas vraiment pris plaisir à lire l’avant dernier roman de Virginie Grimaldi (Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie), que j’avais déjà oublié. Celui-ci restera gravé en moi pendant un bout de temps.

Et si justement on prenait le temps de rallumer les étoiles avec ceux qu’on aime ?

8 thoughts on “Et si on pensait à rallumer les étoiles ?

  1. J’ai tous les ses livres et je les ai tous aimés, les histoires sont toujours sympas, légères et sans prises de tête et j’aime beaucoup son style d’écriture 🙂

    1. C’est vrai que ces romans sont sans prise de tête, c’est tour à fait ça
      Tu as lu aussi son dernier ? Moi j’hésite, j’ai peur de ne pas accroché aux lettres à sa mère ou grand mère…

  2. Oh quelle coïncidence ! Nous avons toutes les deux un nom de blog similaire et je viens juste de poster aussi mon avis sur cette lecture-ca, haha ! J’ai beaucoup aimé ta chronique et ta façon d’ecrire. Avant de lire celui là, je n’avais lu que « Le parfum… » justement mais je l’avais beaucoup aimé. Je lirai sans hésiter ses autres romans ! Bonne continuation sur ton joli blog ! ☁️

    1. Hello cela fait des années que j’ai ce nom de plumes et plus les années passent, plus je trouve qu’il est bien trouvé
      Merci.

      Moi je n’ai pas du tout accroché au Parfum… C’est d’ailleurs le seul de ses romans que je n’ai pas vraiment aimé. Il m’a laissé sur ma faim.

      Merci encore et bienvenue parmi les blogueuses si j’ai bien compris. Bonne journée.

    1. Ahah pour une fois que ce n’est pas moi hihi. Moi aussi presque à chaque fois que je lis une revue je rajoute une bouquin à ma pile de livre à lire…

  3. Je n’ai lu qu’un livre de Virginie et je l’avais bien apprécier, il avait bien fait éco en moi car j’étais en pleine rupture et ça m’a certainement permis de mieux vivre les choses par la suite. Ce livre me donne envie de le lire, même si sur le fond j’étais déjà bien « ouvert les yeux  » sur bien des domaines mais bon sait on jamais, un déclic de plus ça pourrait pas faire de mal ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *