Rendez-vous blogueuses et TAG

Ma page blanche – La parole aux Blogueuses

Salut mes choupettes, en début de semaine je vous parlais d’un RDV blogueuses que je venais de découvrir et que j’ai immédiatement apprécié : La parole aux blogueuses.

Le thème de ce mois-ci est « la feuille blanche »

Et étant en train d’y réfléchir quelques jours avant la découverte de ce thème, je n’ai donc pas pu résister.

Qu’est-ce que le syndrome de la page blanche pour moi ?

J’imagine qu’on a toutes en tête un écrivain qui n’arrive pas à écrire son chapitre ou son livre, quand on parle de syndrome de la page blanche. Mais il n’y a pas que les auteurs de livres qui peuvent y être sujet. C’est également le cas de certaines blogueuses, et j’en ai malheureusement fait partie à plusieurs reprises.

Une amie me disait ne pas comprendre qu’une blogueuse puisse être sujette à la page blanche. Mais c’était parce que pour elle, l’idée de la page blanche revenait à ne pas avoir d’idées d’articles, aucune inspiration quelle qu’elle soit.

Alors que pour moi la page blanche, est plus large que cela. Certes cela comprend le fait de n’avoir aucune idée, mais également celui qu’aucun mot ne daigne sortir.

Quoi de plus frustrant que d’avoir une idée d’article, de noter le titre, mais qu’au final rien d’autre ne sorte ? Que les idées que vous avez eu juste avant soient totalement disparues. Ou que vous en ayez trop, mais aucune qui ne vous satisfasse. Pour moi cela revient également à de la page blanche, puisqu’au final vous n’arrivez pas à écrire.

La parole aux blogueuses
Spicy and Pink

 

Comment s’est-elle présentée à moi ?

Depuis que j’écris pour mon blog (presque un an maintenant), je n’ai eu à proprement parler que deux phases de pages blanches. Il y a bien eu des jours sans, mais c’était plutôt un manque d’inspiration et d’envie que la page blanche à proprement parler.

Cet été, j’ai eu une bonne période de pages blanches, que j’ai mis sur le dos de mon travail d’un mois. Mais en y réfléchissant c’était bien une période de pages blanches, même si je ne voulais pas l’avouer à l’époque. Car oui, pour certaines personnes le fait de ne pas réussir à écrire, alors que d’autres si, les complexes beaucoup. C’est pourquoi ils se referment et nient l’existence de la page blanche. Et cet été cela a été mon cas, je n’acceptais pas l’idée que ce soit la page blanche, alors qu’il y avait autant de sujets autour de moi.

Je commençais des articles, mais impossibles de les finir, alors ils finissaient toujours dans à la poubelle. Et je les recommençais, mais ça ne voulait toujours pas venir. Sans compter les nombreuses fois où je restais bloquée devant mon ordi les week-ends sans que rien ne me vienne.

Ça m’avait vraiment perturbé à ce moment.

De ne pas pouvoir sortir quoi que ce soit, j’ai même failli fermer mon blog ! Mais non je me suis posée quelques instants et j’ai réussi à vous sortir quelques articles.

La deuxième fois c’était à la rentrée.

Elle n’a pas duré longtemps. Mais quelques jours de page blanche sont largement suffisants pour vous faire réfléchir. Heureusement cette fois, je n’ai pas réfléchi sur mon blog, mais sur ma façon de bloguer.

Je n’avais aucune organisation, de près comme de loin, j’écrivais mes articles quand ça me chantait et je les postais immédiatement. Alors quand les jours sans écrit ont été de retour, j’ai commencé à réfléchir sur ce que je pourrais faire pour palier la prochaine qui me tomberait dessus et sur le pourquoi.

Bloguer
Pixabay

Pourquoi ces phases de pages blanches me tombaient dessus ?

Tout simplement parce que j’étais dans des périodes où ma vie était grandement occupée. Entre mon boulot et ma recherche d’emploi par la suite. Mais je n’arrivais pas à allier le tout : ma vie active, mes occupations, mon envie de procrastination hebdomadaire, et mon blog. Le tout ne s’assemblait pas.

Alors j’ai recherché sur Hellocoton des articles parlant de la page blanche, du manque d’inspiration, mais aussi parlant d’organisation. Et quoi de mieux que la rentrée pour voir affluer plein d’articles sur l’organisation des blogueuses ?

Plusieurs idées me sont alors venues en tête.

La première idée étant d’organiser mes journées en fonction de ce que je voulais faire en priorité. Tel jour : bloguer, prendre des photos, me balader, profiter de mon chéri, de mes amis, lire, rechercher du boulot … Et il semblerait que cela ait assez bien fonctionné pour mon blog, puisque j’ai réussi à publier régulièrement. Au détriment de ma recherche d’emploi par contre …

La deuxième idée étant qu’une nouvelle crise de la page blanche n’était pas impossible dans un futur proche. Il fallait alors que je trouve des remèdes en quelques sortes pour y palier. Et c’est alors que je suis tombée sur un simple article avec des idées d’articles pour la saison, et voilà je tenais ma bouée de sauvetage.

informatique_ordinateur_portable_blogging

Mes rituels pour éradiquer la page blanche ?

Depuis la rentrée je garde maintenant sous le coude plusieurs articles légers. Pour vous proposer un article quand j’ai un coup de cafard, un manque d’inspiration ou la page blanche. Je renouvelle régulièrement ces articles, puisque les inspirations varient au fil des saisons. Comme ça lors du retour de la page blanche j’ai de quoi faire.

Maintenant lorsqu’elle est de retour, je peux l’oublier, en faire abstraction pour m’occuper d’autres choses. Et quand l’inspiration et les mots reviennent alors je recommence à écrire tout simplement.

Par contre, se forcer à écrire ou à réfléchir sur ses articles, n’aide en rien la page blanche à disparaître, bien au contraire !

S’obstiner est la meilleure façon de la faire durer encore et encore ! Il faut se détendre !

S’occuper autrement, la faire sortir de notre esprit pour pouvoir revenir au travail sans soucis par la suite.

page_blanche_papier_stylo_recommencer
Pixabay

J’espère que mon premier article pour le RDV La parole aux blogueuses vous aura plu.

J’ai choisi de vous parler de mon expérience sur la question plutôt que de vous faire un article pour lutter contre la page blanche. Puisque je pense que chacune doit trouver sa manière de l’éradiquer, même si je pense que faire une pause et se détendre est déjà un bon début.

Et vous, avez-vous déjà connu la page blanche ?

Que représente la page blanche pour vous ? Une peur, un défi ?

Si vous avez aimé cet article

N’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest ♥

la page blanche chez les blogueuses
Crédit photo : Pixabay

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

21 thoughts on “Ma page blanche – La parole aux Blogueuses

  1. Hello !

    J’ai déjà connu la page blanche plusieurs fois depuis que j’ai commencé mon blog. Et je dois dire que la première fois, ça m’a fait vraiment peur car je ne savais pas comment réagir. Mon blog me tenait vraiment à coeur et j’avais cette peur de décevoir les personnes qui me lisent, qui attendent mon prochain article etc.. Mais pour le coup, je n’ai pas essayé à écrire à tout prix. J’ai pris le temps de lire les autres blogs voire même de me déconnecter un certain temps. 🙂

    Ca m’a vraiment aidé à me remettre les idées en place. Je voyais pas mal d’articles concernant l’organisation dans la tenue d’un blog mais ce n’est pas pour moi. Du moins, avoir une sorte de carnet rien que pour ça (j’en ai déjà trop !), ça me contraint quelque part à m’y tenir et je n’aime pas trop. Ca devient vite une sorte d’obligation.
    Pour détourner ce sentiment d’obligation, j’ai donc essayé de travailler sur ma vision du blogging et je me suis convaincue qu’il n’y a rien de mieux que de venir publier sur son blog lorsque l’envie est là sans se justifier auprès de ses lecteurs quand la publication n’a pas été régulière.
    On a tous une vie à côté du blogging et il est important de savoir en profiter pour mieux revenir sur le blog. L’inspiration comme tu dis vient, change et peut même s’en aller au fil des saisons. Le tout est de savoir l’attraper au bon moment.

    xoxo
    Bon week-end.

  2. C’est sûr qu’il est important d’avoir un lien avec ses lectrices mais bon, je parle surtout des excuses à longueur d’article en fait.. nous partageons ce qui nous passionne et les excuses à chaque article (avec une semaine d’intervalle quand on a l’habitude de poster deux ou trois fois par jour par exemple), je ne trouve pas ça top. Après ce n’est que mon avis.
    Le blogging doit procurer un plaisir avant tout et non de la culpabilité. 🙂

    xoxo

      1. Certains oui, d’autres 2 à 3 fois par semaine. Je considère que si tu postes 1 article à 2 par semaine, c’est déjà bien 🙂 puisque quand tu veux communiquer et attirer du monde sur ton blog c’est 30% de travail sur ton blog (article, photos, répondre aux commentaires, etc) et 70% les autres blogs (commentaires, entraide, visites, conseils etc) 🙂

  3. Très très intéressant ton article ! Très argumenté avec une pensée bien construite.
    J’avoue ne pas avoir participé à cette édition car le syndrome de la page blanche me guettait pour ce sujet en particulier. Je ne suis pas trop sujette à ce type de soucis. Le plus souvent, quand j’ai du mal à écrire, c’est que je n’ai tout simplement pas envie ou que le sujet ne m’inspire pas. Du coup, j’attends d’avoir envie, ou je mets le sujet de côté et j’y reviens plus tard. Et parfois, je n’y reviens pas du tout, car ce n’était peut-être finalement pas un thème qui me tenait à cœur au final ?
    Bisous <3

    1. Recoucou.
      Oui surtout que d’après ce que j’ai cru remarqué sur la page facebook de LPAB, tu n’as pris connaissance du principe et du thème que le 28, donc réfléchir sur un tel sujet en si peu de temps c’est assez hardu j’avoue.

      Et oui je suis du même avis que toi, maintenant quand je recommence trop de fois un article parce qu’il ne me convient pas, je le laisse dans mon brouillon et je reviens à la charge plus tard. Et quelques fois je le supprime, ne voulant pas en parler en fait 🙂

      Bisous ma belle 🙂

    1. 3 pour le moment donc pas plus que d’habitude. Mais le nombres de participations dépend grandement du thème proposé. Comme je te l’avais dit, je reçois souvent des messages pour me dire aaahhhh trop cool je vais participer et au dernier moment beaucoup de désistement par manque de temps bien souvent ou par oubli. J’espère que le groupe FB aidera à faire rappeler la date de participation et les thèmes proposés 🙂
      bisous

  4. Je n’ai jamais connu la page blanche, car je programme mes articles plusieurs semaine à l’avance et de ce faite quand j’ai pas le temps d’écrire d’articles, je peux passer plusieurs semaines sans rien écrire, et l’inspiration revient parfois sur quelques jours ou j’ai un peu plus de temps pour moi ^^

  5. Je n’ai encore jamais eu ce soucis qui dure plusieurs jours. Souvent c’est une journée je n’arrive pas à écrire du coup ça me bloque. Après je planifie beaucoup mes articles pour me permettre d’étudier, ça m’évite peut être la page blanche d’avoir de l’avance ?

  6. La page blanche c’est quelque chose qui m’effraie fortement. Il m’est déjà arrivés en l’avoir au tout début de mon blog, et j’espère qu’elle ne pointera pas son nez de si tôt … En tout cas je vais essayer de garder tes astuces pour y faire face dans un coin de ma tête ! De quel genre d’article « léger » tu parles ?

    1. Des idées d’articles, des choses sur moi… Dès idées de ce genre :).
      Et n’ai pas peur de la page blanche, si elle arrive il faut prendre le temps de se détendre, de faire une pause et alors ça revient. 😉 Pas forcément sur ce qui avait été commencé par contre 😉
      Bisous

  7. Coucou ! J’aime beaucoup l’approche que tu as dans ton billet. On a pas eu tout à fait la même façon de l’évoquer et contrairement à toi, je ne suis pas organisée non plus dans mes publications, je publie quand je suis inspirée et quand j’ai envie. Je n’ai pas vraiment connu ce syndrome, en revanche, comme toi, j’ai eu des phases avec moins d’envies, parce que ma vie était bien remplie et que je manquais de temps, mais pas d’envie…

    Très chouette participation.
    Bises

    1. Je suis ravie que mon article t’ai plu. Et oui j’ai vu que les autres participantes (dont toi) n’ont pas parlé de la page blanche de la même manière. Mais justement c’est ce qui me plaît dans ce Rdv. Le fait de voir différentes approches sur un même sujet. Des fois c’est vraiment drôle.
      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *