Chut ! Je lis un livre !

Un palais d’épines et de roses, Sarah J. Maas

Après le mois de la Fantasy, j’avais envie de changer de genre, mais il ne m’a fallu pas 2 romans pour voir m’y replonger.

Il faut dire que j’avais fait le plein d’ebook sur ma liseuse, avec toutes les découvertes que j’ai fait lors de ce défi lecture. Dont le roman dont je vais vous parler aujourd’hui :

Un palais d’épines et de roses, tome 1, de Sarah J. Maas.

Un choix de couverture.

J’avoue que cela fait déjà quelques mois que ces romans traînent dans ma liseuse, les couvertures magnifiques m’ayant bien attiré sur Instagram.

Et oui, je suis faible quand il s’agit de romans. Il m’arrive de ne choisir un roman que pour sa couverture ou son titre, sans forcément lire le résumé.

C’est ce qui s’est passé avec cette saga, et pour l’instant j’en suis assez satisfaite.

Un palais d'épines et de roses
Crédit photo : surunpetitnuage.fr

Ce que j’ai aimé dans Un palais d’épines et de roses :

Pour changer, j’ai aimé vraiment beaucoup de choses dans ce roman.

Ça se lit bien.

Le ton léger et accessible de Sarah J. Maas rend parfaitement accessible ce roman. Encore un roman que j’ai dévoré en seulement quelques jours.

Les chapitres glissent tous seuls, on se fait très rapidement prendre dans l’histoire et être curieux d’en savoir plus.

Une personnage principale qui se découvre

J’ai également beaucoup apprécié la personnage principale, Feyre. Une humaine très importante pour la survie de sa famille, qui sans elle ne pourrait se nourrir et donc survivre.

Jusqu’au jour où elle croise un grand loup lors d’une de ses parties de chasse dans les bois terrifiants, trop proches du mur. Après cela tout va changer pour elle.

Pour la survie de sa famille, elle se doit de respecter le Traité entre les immortels et les humains. Pour cela elle suit, la Bête, le Fae immortel qui l’amène sur ses terres à Prythian.

Elle va devoir apprendre à évoluer dans un nouvel univers avec des menaces bien plus grandes qu’elle ne l’imaginait jusque-là.

Une histoire bien plus complexe qu’il n’y parait dans ce Palais de roses et d’épines.

Tout au long de l’histoire, on suit Feyre dans sa quête d’une évasion possible du  pour retrouver sa famille. Puis dans son apprentissage de ce nouveau monde et sa découverte de ces grands Fae qu’elle doit côtoyer tous les jours.

Au début, j’ai pensé à une bête histoire d’esclavage, entre un grand Seigneur Fae et une simple mortelle qui a tué un de ses sujets. Mais finalement, la vraie histoire se révèle progressivement tout au long de l’histoire et des recherches de Feyre.

Parce que si aucun des immortels qu’elle croise n’a le droit de lui parler du Mal qui s’avance, elle ne se gêne pas pour faire ses propres recherches et découvertes.

Un palais d'épines et de roses, Sarah J. Maas
Crédit photo : surunpetitnuage.fr

Une histoire pleine d’aventures et de suspens

Afin de savoir comment pouvoir s’évader, puis pour comprendre réellement ce nouvel univers et ce Mal dont personne ne veut lui parler, Feyre effectue ses propres recherches.

Ce qui l’amène souvent dans des situations délicates, dans lesquelles elle arrive toujours à sortir vivante. La majorité du temps grâce à ce grand Seigneur immortel qui veille sur elle, alors qu’elle a tué un de ses sujets.

Mais entre deux aventures, l’autrice nous fait rêver avec des moments de tendresse et des lieux merveilleux qui ont fait pétiller mon imagination.

Une histoire d’amour grandissante

Tout au long de l’histoire, on se demande si Feyre va continuer à résister à cette histoire d’amour grandissante ou si elle va finallement accepter ses sentiments.

Je n’en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler, je vous laisse découvrir tout cela.

Mais cette histoire d’amour grandissante est assez mignonne et un peu chaude par moment. J’ai même failli verser ma petite larme à un moment de l’histoire où on se dit alors « Non, mais non, pauvre humaine choisi autre chose ! ».

Les personnages plus complexes qu’il n’y parait au 1er regard :

  • Les soeurs de Feyre sont finalement plus humaines et moins superficielles qu’il n’y parait au 1er abord. Surtout Nesta qui semble finalement faire plus attention à la protection de sa famille qu’il n’y paraît, mais d’une autre manière que Feyre.
  • Feyre est beaucoup plus forte et courageuse qu’elle ne le pensait au début. Que ne ferait-on pas pour sauver ceux et celui qu’on aime ?!
  • Tamlin, l’immortel métamorphe et grand seigneur Fae qui finalement ne semble pas aussi égoïste et immoral que les légendes humaines le racontent. On peut alors se demander s’il a vraiment un coeur de pierre, inaccessible et inatteignable ?
  • Lucien, qui à la première approche semble un soldat à la langue bien pendant et finalement un immortel taquin au grand coeur pour ces amis …

Et je terrais d’autres personnages importants pour l’histoire, je vous laisse le plaisir de les découvrir  dans la troisième partie de ce roman.

Trois parties bien riches

Parce que oui, je trouve qu’on peut dire que ce roman, Le Palais d’épines et de roses, est séparé en 3 parties :

  1. Feyre chez les humains, qui lutte pour sa survie et celle des siens dans un pays bien triste et pauvre,
  2. Feyre qui découvre le monde des immortels, et surtout la Court du Printemps avec Tamlin, son beau Seigneur masqué,
  3. La découverte et la lutte contre cette malédiction et ce Mal qui enfle dans les différentes courts des immortels.
Un palais d'épines et de roses, Sarah J. Maas
Crédit photo : Booknode.

Ce que je n’ai pas aimé :

Il y a peu de choses que je n’ai pas aimé dans ce roman.

Je l’ai vraiment dévoré, et j’ai immédiatement plongée dans cette histoire, tête la première s’il vous plaît.

J’avais hâte de savoir comment la relation des deux personnages allait évoluer, allaient-ils s’accepter ? Ou au contraire ne pas se supporter ?  Hâte également d’en savoir plus sur ce Mal qui ronge la Prythan. Et ensuite de savoir si Feyre allait réussir ou si cette simple humaine allait échouer comme le laisser imaginer son impuissance dans ce monde de magie et de puissances.

Une histoire d’amour un peu trop envahissante

Voilà peut-être le seul point « négatif » que je peux vraiment trouver à ce roman que j’ai vraiment adoré. L’histoire d’amour grandissante entre les deux personnages était peut-être un peu trop envahissante au fil de l’histoire à mon goût. Un peu trop « teenage » même.

Certains passages étaient mignons, d’autres un peu chauds. Mais ça traînait en longueur. On comprend à la fin pourquoi, que toute cette attente était utile pour nous ouvrir les yeux en même temps que Feyre. Mais lors de la lecture c’était peut-être un peu long et un peu fleur bleu.

La belle et la bête

Plusieurs fois tout au long de l’histoire, j’ai pensé à une histoire revisitée de La Belle et la Bête. Même si Feyre ne se trouve pas particulièrement belle, amaigrie par la famine … Je ne sais pas si c’était voulu mais c’était un peu mon impression. Et cela m’a étonnement gêné par moment, je ne saurais dire pourquoi.

Un palais d'épines et de roses, Sarah J. Maas
crédit photo : Surunpetitnuage.fr

4.5/5 pour Un palais d’épines et de roses.

Une chose est sûre, j’ai vraiment adoré découvrir toutes ces aventures, toutes ces émotions naissantes et en savoir plus sur toutes ces personnages tout au long de l’histoire.

Je donne la note de 4.5/5 à Un palais d’épines et de roses, tome 1 de cette saga.

J’ai vraiment apprécié m’évader à travers un monde magnifique et épouvantable à la fois.

Hâte de découvrir la suite.

Il me tarde déjà de découvrir la suite de cette idylle, des risques qu’ils vont prendre encore l’un pour l’autre, de savoir si Feyre sera tenue de respecter son marché avec X. De savoir si l’armée d’Hybern va arriver, comment vont-ils la combattre ? …

Je suis curieuse d’en découvrir plus sur ces immortels qui veulent récupérer les terres des mortels.

Un palais d'épines et de roses
Crédit photo : Surunpetitnuage.fr

Et voilà mon avis pour ce premier tome, Un palais d’épines et de roses, de Sarah J. Maas.

J’espère vous avoir donner envie de le découvrir à votre tour, si vous ne le connaissez pas déjà. Ou peut-être de le relire (hihi).

Je verrais avoir les prochains tomes, mais pour le moment j’aime beaucoup le style de Sarah J. Maas. Il n’est pas impossible que ce ne soit pas la seule saga de cette autrice que je lise.

(Et voilà le 1er roman pour mon défi lecture de l’été, lu et commenté.)

Allez je m’arrête là et vous souhaite une très belle semaine.

Des bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *