Mes bullets journal

Pourquoi m’être lancée dans la réalisation d’un Bullet Journal ?

Ça fait un bout de temps que je repousse encore et encore cet article. Oui celui-ci aussi. Je ne sais pas pourquoi mais en ce moment, la motivation pour finir les articles commencés il y a quelques temps n’est plus vraiment là.

En tout cas, à chaque fois que je lisais un article concernant un bullet journal, je trouvais cela intéressant. Mais je finissais toujours par dire la même chose : ce n’était pas pour moi, jamais je ne me lancerais dans un Bullet Journal ! Enfin ça c’était avant que je me lance dans la réalisation de mon bullet journal.

Mais alors qu’est-ce qui m’a motivé à en commencer un à mon tour ?

A chaque article que je lisais sur les bullet journal, je ressortais toujours la même rengaine : ce n’est vraiment pas pour moi, je n’aurai jamais la patience d’en réaliser, et comme je ne sais pas dessiner c’est encore moins fait pour moi !

Je me disais également que si j’en commençais un, cela ferait comme avec toute nouvelle routine « organisation » qui rentre dans ma vie : j’abandonnerais au bout de quelques semaines ou mois.

Bullet Journal inspiration
Crédit photo : Surunpetitnuage.fr

Qu’est-ce qui ma donc fait changer d’avis ?

La réponse est toute simple : mon chéri.

Cela fait plus de 11 ans qu’on est ensemble, vous imaginez donc bien qu’il y a eu des hauts mais aussi des bas dans notre histoire. Et l’hiver dernier j’étais vraiment infecte avec lui, pour rien en plus. Donc après une grosse dispute entre nous deux, j’ai enfin réellement écouté ce qu’il avait à me dire et j’ai décidé de faire quelque chose pour changer mon attitude négative. Mais cette fois pour de vrai et pour de bon !

J’avais déjà essayé un bon nombre de choses pour positiver. Et j’avais peur que rien ne change dans la durée, cette fois encore !

Voilà pourquoi j’ai décidé un jour de décembre de me lancer dans la réalisation d’un bullet journal. Après tout dans tous les articles que je lisais sur l’intérêt de tenir ce genre de journal, plusieurs points revenaient régulièrement. Des points qui étaient importants dans ma situation : apprendre à organiser ses priorités et travailler sa patience, entre autres …

Bullet Journal inspiration
Crédit photo : Surunpetitnuage.fr

Travailler ma patience

Je dois vous avouer qu’au début ce n’était pas vraiment ça. Quand je me lançais dans la réalisation d’une page, j’y allais franco. Je ne prenais pas le temps de réfléchir à l’ensemble de la composition et encore moins aux différentes phases de la réalisation de cet ensemble. Je ne pensais même pas pouvoir réaliser toute seule un dessin.

Et bien si j’ai fini par y parvenir. Je ne suis pas encore à l’imagination pure et dure, la majorité des dessins que je réalise sont des copies de pages de bullet journal ou de dessins tout simplement que j’ai trouvé sur Instagram ou Pinterest. Ça viendra probablement avec le temps, mais pas encore. Pour le moment, quand je laisse parler mon imagination je suis encore trop brouillon, trop impulsive. Ce n’est pas encore ça, mais j’ai confiance, ça va venir, avec tous les conseils que j’ai trouvé sur des vidéos de dessins et les conseils de mon chéri, il n’y a pas de raison que non. (Tant qu’à avoir un chéri qui a fait les Arts Appliqués et qui est un autodidacte dans le dessin, la peinture … autant en profiter ♥)

Bullet Journal inspiration
Crédit photo : Surunpetitnuage.fr

Organiser mes envies et mes priorités

Chaque mois je réfléchis à ce que j’attends ou ce qui m’attends le mois prochain et je réalise mes pages autour de ces points.

C’était un des points les plus importants pour moi avec la patience : travailler mon organisation un peu trop bordélique. Ça n’a pas vraiment fonctionné au début, puisqu’il m’est arrivé de ne pas avoir d’ordre cohérent entre mes différentes pages. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai arrêté mon 1er BuJo il y a quelques mois pour en recommencer un.

Si mon impulsivité ne fait pas bon ménage avec ma patience, c’est aussi le cas avec mon organisation. En fait, j’ai trop d’idées, des idées que je ne sais pas forcément comment les réaliser et les mettre en place. Pour le moment cela semble bien fonctionner dans mon nouveau bujo, chaque fois que je commence à réaliser les pages pour le mois prochain, j’écris au crayon le thème de chaque page avant de me mettre aux dessins.

Pendant des mois, cela m’a permis d’organiser mes idées, mes motivations mais aussi de mettre en avant mes démotivations (je ne suis pas sûre que cela se dise, mais vous comprenez l’idée). Ce qui me permettait d’essayer de lutter contre cette désorganisation ! Cela fait un bon mois que je ne me suis pas occupée de mon BuJo et ça se ressent à côté. Je vais donc me consacrer quelques heures par jours pour m’en occuper à nouveau !

C’est bien beau de réaliser de beaux trackers, mais si ce n’est pas pour les remplir, ça sert à rien ! Enfin si à vous les montrer vierges, mais pour moi rien du tout.

Bullet Journal inspiration
Crédit photo : Surunpetitnuage.fr

Apprendre à dessiner

Cette partie doit bien faire rire celles à qui j’avais laissé un commentaire autour des BuJos. Elles seraient soit moqueuses soit fières de tout ce que j’arrive à dessiner au final.

Quand j’ai commencé je me disais que jamais au non JAMAIS je ne perdrais le temps de faire des schémas, des cercles et autres formes qui me pourraient me servir de gabarie avant de dessiner … Et bien une fois encore je m’étais bien trompée, parce qu’il m’arrive de le faire de plus en plus, aimant dessiner des motifs végétaux c’est beaucoup plus simple de dessiner ainsi. (Et si mine de rien c’est vrai).

Prochaine étape, je vais voir avec mon chéri pour qu’il m’apprenne à faire des aquarelles. Choses que ma mère, qui en faisait de belles, n’a jamais réussi à me faire comprendre réellement.

Donc au final, si j’ai décidé de me lancer dans la réalisation d’un bullet journal c’était pour m’améliorer. Et même si par moments mes mauvais côtés reviennent à grands pas, la majorité du temps, j’arrive quand même à être plus patiente (sauf avec certaines personnes, pour celles-ci j’ai encore BEAUCOUP de travail à faire) et je suis un peu plus organisée.

Dans un prochain article, je vous partagerais des comptes Instagram et Pinterest que j’aime suivre pour trouver l’inspiration pour remplir mon Bullet Journal. Ça vous direz ?

Et vous alors, pourquoi vous être lancée dans la réalisation d’un Bullet Journal ?

8 thoughts on “Pourquoi m’être lancée dans la réalisation d’un Bullet Journal ?

  1. J’ai eu un Bullet Journal pendant près d’un an et demi, mais au final je me suis rendue compte que cela me prenait un temps monstre et que cela me faisait surtout culpabiliser quand je n’arrivais pas à accomplir mes tâches… je suis de base très organisée, et en fait le Bullet me faisait arriver à des extrêmes où il n’y avait plus du tout de place pour les surprises et l’improvisation. Donc je l’ai stoppé depuis Mars et j’en suis très contente 🙂

    1. Coucou ma belle, mince c’est dommage.
      Moi j’avoue qu’il m’aide à être plus patiente (grâce aux dessins) et selon les mois plus organisée, puisque je réfléchis à ce que je dois/veux faire mais je ne me force pas. D’ailleurs je ne le remplis même pas tous les jours, ni toutes les semaines :’)
      J’en fait encore qu’à ma tête sur ça. Mais bon comme tu dis, cela demande beaucoup de temps. Je préfère me prendre une aprem un week-end pour tout remplir que le faire chaque jour où là ça va rapidement m’énerver et me frustrer je pense aussi.

      Le principal est que tu ai trouvé ce qui te convient 😉
      Des bisous

  2. C’est super intéressant. Et c’est une très bonne raison ! Tu sais, je trouve que quand on prend du temps pour le bullet journal, c’est aussi un moment de tranquillité avec soi-même. Ca permet de couper un peu du stress du quotidien et de poser les choses qu’on a à faire. En tout cas, moi quand j’ai besoin de me recentrer un peu, je sors mon bullet journal et je me prends 20-30 minutes pour moi et ça fait extrêmement de bien ! Je suis contente de voir que as du plaisir avec le bullet journal. Souvent, les gens ont peur de pas y arriver alors que justement, c’est un système qui fait que tu adaptes avec ta propre vie 🙂

    1. Oui moi aussi j’en suis bien contente. Merci à toi avec tes articles de l’an dernier qui m’ont aidé en partie à me décider.
      Bisous ma belle.

  3. Ton Bujo est super joli ! de mon côté j’aimerais bien en commencer un, je pense que ce sera pour la rentrée scolaire ou bien pour janvier 2019, je ne sais pas encore quoi choisir ^^ peut-être septembre, car je suis impatiente 😛 Mais le mien je sais déjà qu’il sera minimaliste., parce que je ne pense pas avoir tout ce temps pour dessiner et je ne vois pas l’intérêt (pour moi personnellement) de passer tout ce temps à décorer une page d’un mois, même si le résultat sera effectivement très joli ! Peut-être que finalement je vais changer d’avis et me laisser prendre au jeu, car c’est relaxant de dessiner, qui sait ? 😉 En tous cas je me réjouis de lire ton article tout à l’heure sur les comptes Instagram à suivre ! Aujourd’hui suite à une vidéo de Solange te Parle j’ai découvert Bujo_auslife sur Instagram, qui m’inspire beaucoup ! 🙂 tu la connais ?

    1. Coucou je suis contente que l’article t’ai plu ainsi que mon bujo kca j’en suis très contente)
      Moi aussi au début je me disais que je ne voulais pas en faire à cause du temps, de ma qualité de dessinatrice… Et au final je me prend au jeu quelques aprem dans le mois et hop.
      Minimaliste je n’aurai pas pu. C’est d’ailleurs pour cela que je ne me suis pas abonnée à Bujo_auslife quand je suis tombée dessus. Trop Minimaliste pour moi
      J’ai hâte de voir comment tu vas le réaliser en tout cas
      Et également hâte d’avoir ton avis sur mon autre article.
      Bisous à + Roberta

  4. J’ai repris hier mon bullet pour rattraper mon retard de juin- comme mon chéri n’était pas à la maison.
    Pour ma part c’est un peu comme un journal intime que je re consulte avec plaisir… et un passe temps agréable pour me détendre.

    Pour le moment je n’ose pas trop dessiner ou alors je copie des motifs simples de peur de rater et gâcher mes pages. .. ah ah

    À bientôt,
    Bisous

    1. Hello Sandrine, c’est assez étrange mais à chaque fois que je note quelque chose dans mes carnets, en général je n’y retourne plus du tout.
      Si tu as peur de te louper sur des pages, pourquoi ne pas commencer les dessins sur des feuilles simples avant de les reproduire ? Moi aussi je recopie beaucoup pour justement faire des dessins qui me plaisent.

      Belle semaine,
      A+ 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *